Patrick GARAYT (Ténor)

Après des études de piano au conservatoire de la ville de Valence, Patrick Garayt travaille sa voix dès l'âge de dix-huit ans. Commence alors pour ce jeune artiste une brillante carrière qui, menée avec intelligence et patience, le conduira à chanter dans toute l'Europe, allant même jusqu'en Ukraine, Russie, ou au Paraguay et dernièrement à Vilnius (Lituanie) ou il interprèta le rôle de Tamino de La Flûte Enchantée de Mozart sous la baguette de G. Rinckevicius. Citons cette année sa participation au Festival de la Chaise Dieu, La Passion Saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach avec l'orchestre d'Auvergne sous la direction d'Arie Van Beek, David Penittente de Mozart au Festival d'Automne de Prague, avec l'orchestre de Chambre de Salzbourg ainsi que le rôle titre de La Damnation de Faust de Berlioz à Ekaterinbourg (Russie) sous la direction de Dmitry Liis (Conducteur of the Ural Philarmonic Orchestra).

Se produisant dans un répertoire exceptionnellement large, Patrick Garayt est l'un des ténors les plus appréciés pour ses qualités musicales et pour sa voix : tout à la fois chaude, agile, souple et puissante. Sa carrière est principalement tournée vers le répertoire de musique sacrée (motets, messes, passions…) et d'oratorio.

De Monteverdi à Honegger en passant par Bach, Haydn, Haëndel, Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Rossini, Verdi, Berlioz ou Puccini…, Patrick Garayt donne la preuve qu'il peut tout chanter ! Avec prés de mille concerts à son actif, il est difficile de rendre compte d'une carrière déjà si foisonnante. Notons tout de même quelques grands rendez-vous comme Jeanne au Bûcher d'Honegger dirigée par Alain Lombard avec l'Orchestre National de Lyon au Festival de la Chaise-Dieu, le Requiem de Verdi dirigé par Philippe Bender, (Orchestre Régional Provence Alpes Côte d'Azur), Michel Piquemal (Concerts Pasdeloup), Paul Kuëntz, François Boulanger (Orchestre de la Garde Républicaine), Les Vespres de la Vierge de Monteverdi et La Création de Haydn dirigés par Jean Gouze au Festival International de Musique Sacrée de Sylvanès, L'Enfance du Christ et le Requiem de Berlioz, La Terre Promise et La Vierge dirigés par Jean-Pierre Lore et dernièrement dans le cadre du Festival Massenet, Saint-Etienne Marie Magdeleine de Massenet, les Passions selon Saint-Jean et Saint-Matthieu de Bach, l'Apocalypse de Jean Français, la Neuvième Symphonie de Beethoven et le Requiem de Mozart.

Patrick Garayt a enregistré une vingtaine de CDs dont Le Ciel a visité la Terre et les plus beaux airs de l'opéra Français. Dernièrement il vient de graver le Requiem de Verdi sous la direction de Philippe Fournier. Patrick Garayt ne dédaigne pas pour autant la mélodie française, le lied allemand et le répertoire d'opéra. Il affiche même sa prédilection pour le répertoire d'opéra français qu'il sert avec une probité, un respect du style et une diction de haute tenue que l'on croyait à jamais perdue... Outre de nombreux récitals de mélodies et d'airs d'opéras, Patrick Garayt s'est produit sur scène dans Dardanus de J.P. Rameau, Ondine d'E.T.A. Hoffmann (en première mondiale), Pomme d'Api (rôle de Gustave), La Périchole (rôle de Piquillo) ou Les Brigands (rôle de Falsacappa) de Jacques Offenbach, Nabucco (rôle d'Ismaël) de Verdi, de Berlioz la Damnation de Faust (rôle de Faust).

Biographie mise à jour le .