Virginie FOUQUE (Mezzo)

Virginie Fouque poursuit des études musicales à la Sorbonne après une formation supérieure scientifique. Avec Viorica Cortez, Anéta Pavalache et Jaqueline Gironde elle travaille le chant, et elle obtient en 2001 au CNR de Nantes sa Médaille d'or à l'unanimité. En 2004 elle est retenue pour être soliste d’Oratorio par les chefs de choeur d’Ile de France. Par deux fois, en 1997 et 1999, elle est lauréate de l'Académie Internationale de Musique du Comminges. Avec Serge Zapolsky, Paul Esswood, François Le Roux et Anéta Pavalache, elle a suivi des Master Class.

Depuis quelques années, Virginie Fouque chante Mercedes dans Carmen de Bizet (Festival de Tulle), Didon dans Didon et Enée de Purcell, La Périchole dans La Périchole d’Offenbach, Cyrène dans les Métamorphoses de Protée de Texeira, Dona Nise dans Les Guerres du Romarin et de la Marjolaine de Texeira, Métella dans La Vie Parisienne d’Offenbach, Annina dans La Traviata de Verdi, ainsi que des rôles solistes dans des spectacles musicaux : «Rossini, Offenbach et les Femmes», «Les Femmes et l’Opéra» dans le cadre du Festival d’Art Lyrique du Château de Pimpéan (Anjou).

Elle se produit en soliste dans des concerts d’Oratorio : le Requiem de Verdi, le Stabat Mater de Dvorak, le Messie de Händel, Le Magnificat, les Cantates BWV 147, 4 et 131, les Chorals de Leipzig de Bach, le Requiem, la Messe Brève et la Messe du Couronnement de MOZART, le Stabat Mater de PERGOLESE, le Stabat Mater de HAYDN, le Gloria, le Magnificat, le Stabat Mater de Vivaldi, la Petite Messe Solennelle de Rossini, des Motets de Campra, Lebegue, Dumont, Nivert, Buxtehude (Jesu Membra Nostri) et Clerambault (Six Motets du VIe Livre).

Sa grande musicalité, la souplesse de sa voix lui permettent d’aborder le répertoire de musique de chambre et également de donner des recitals de mélodies et de lieders : Brahms, Berlioz, Bizet, Hahn, Faure, Mahler, Strauss, Schumann, Schubert, Mendelssohn, Poulenc, Wiener.

Biographie mise à jour le .