Cyrille DUBOIS (Ténor)

Biographie : Cyrille Dubois (25 ans), commence ses études musicales dès 7 ans en entrant à la maîtrise de Caen sous la direction de Robert Weddle. Pendant cette formation, en plus du chant, il apprend le piano puis l’orgue au conservatoire de Caen. A l’âge de 12 ans, il devient soliste de la maîtrise qui se produit toutes les semaines. Pendant ses années de maîtrise, il chante en sopraniste un large répertoire allant de Monteverdi à Britten, en passant par les incontournables Bach ou Mozart. En tant que soliste, il chante entre autres, les Pie Jesu des requiems de Duruflé, Fauré et Adrew Llyod Weber à Rouen, Jephté de Carissimi, les Chichester Psalms de Bernstein au Mans (direction Valérie Fayet)… A l’âge de 13 ans il chante le rôle de Miles dans « The Turn of the Screw » de Benjamin Britten à l’opéra de Lyon et Chambéry (mise en scène Stefan Grögler, direction Dominique Debart). A 14 ans, il enregistre aux côtés d’Alain Buet et Hervé Lamy des Motets de Sébastien de Brossard chez Assaï. C’est à 15 ans, après une tournée en Angleterre qu’il commence à muer.

En parallèle avec ses études scientifiques, il reprend les cours de chant dans la classe de Mme Chamonin à 17 ans. Alors Ténor, il poursuit 2 ans plus tard ses études à Rennes dans la Classe de Mme Surrais-Deschamps qu’il quitte en 2006 avec son prix à l’unanimité. Pendant ces années à Rennes, il découvre le répertoire lyrique en interprétant le rôle de Gaston Paquet dans « Rayon des Soieries » de Manuel Rosenthal lors d’une coproduction conservatoire/opéra de Rennes. Il a également été pendant 2 saisons dans le chœur de l’opéra de Rennes avec lequel il a chanté « Les contes d’Hoffmann », « Le vaisseau fantôme », « Dolorès » de Jolivet, « Rita » de Donizetti, ou plus récemment « Les travaux d’Hercules » et rencontre en ces occasions de grands chefs tels que Serges Baudot, Claude Schniztler, Jean Pierre Wallez ou le jeune chef Lionel Bringuier. En juillet 2007 il se voit confier le rôle de Tamino dans un spectacle arrangé de « la flûte enchantée » au festival d’Auray (mise en scène Jean Michel Fournereau).

Il est entré il y a trois ans au CNSM de Paris (1er nommé) dans la classe de Peggy Bouveret puis cette année, Alain Buet. Il se passionne pour le répertoire du Lied et de la mélodie sous l’enseignement d’Anne Le Bozec et Jeff Cohen. Il a aussi eu l’occasion de bénéficier de conseils de grands interprètes lors de masterclass données par Roger Vignoles, Helmut Deutch ou encore Jeannine Reiss. Son éclectisme l’a conduit à chanter dans de nombreux ensembles vocaux de haut niveau comme les musiciens du paradis (direction Alain Buet), Sequenza 9.3. (direction Catherine Simonpiétri). Il a également à son actif les solos de nombreux oratorios entre autres, le requiem de Mozart, la messe en Si de Bach, la missa di gloria de Puccini… Récemment, il a fait la prise des rôles de Male Chorus dans « The Rape of Lucretia » de Benjamin Britten au CNSM (mise en scène Emanuelle Cordoliani, direction musicale Yann Molénat), et de Rinuccio/Gherrardo dans « Gianni Schicchi » de Giacomo Puccini à Auray.

Il a été récemment remarqué au 21ème concours international de Chant de Clermont-Ferrand où il s’est vu confier le rôle d’Edoardo dans la « Cambiale di Matrimonio » de Rossini cette saison. Ses autres projets sont le rôle de Tony dans « West Side Story » de Léonard Bernstein avec l’ensemble des jeunes solistes de Bernard Tétu, ou le rôle de Don Curzio dans les « Nozze di Figaro » de Mozart.

Biographie mise à jour le .