Sébastien OBRECHT (Ténor)

Sébastien Obrecht a commencé sa carrière musicale avec le violoncelle puis le violoncelle baroque avant de se consacrer entièrement au chant. Il s'est principalement formé au CNR de Paris sous l'égide d'H. Crook, K. Weiss et M. Laplénie. Il y obtient son diplôme supérieur de musique ancienne en 2005. Il reçoit également les conseils de G. Laurens et de J. Tubéry et se forme théâtralement à l'atelier de C. Gava.

Au cours de ces dernières années, Sébastien Obrecht s'est souvent fait remarquer dans le répertoire baroque en France et à l'étranger. Son interprétation du rôle Mathan dans Athalia de Handel, direction P. Mc Creesh, Académie d'Ambronay (diffusé sur Mezzo et dans Musiques au coeur) lui vaut des critiques encourageantes pour ses vrais débuts à la scène (Le Monde de la Musique : « ... parmi lesquels se distingue l'élégance du ténor Sébastien Obrecht... », La Croix « ... et le ténor Sébastien Obrecht, révélation de la soirée... », Musical Opinion « ... with french Sébastien Obrecht singing the priest of baal with a fine Handel tenor line... »).

Depuis il a chanté sous la direction de M. Gester, le Parlement de Musique (Passion de Keiser, Vespres de Bassanni...), H. Niquet, le Concert Spirituel (taille dans les Leçons de ténèbres de Charpentier à trois voix d'homme ), J.-M. Andrieu, Les Passions (entre autre rôle titre de Don Quichotte chez la Duchesse de Boismortier et Motets et Lamentations de Jean Gilles...), M. Laplénie, ensemble Sagittaruis (Fleurs, flèches et flammes, création lyrique et théâtrale de J.-F. Gardeil autour de Monteverdi), J.-F. Frémont (nombreuses cantates de Bach, Petite Messe Solennelle de Rossini), F. Bardot (Requiem de Mozart, Stabat Mater de Haydn, Messie de Handel...) etc...

Actuellement, Sébastien Obrecht élargit son répertoire en abordant le lied et la mélodie française (récital au sein de l'Intant Calixte avec P. Biros et M. Maudier, pianistes, Festival de Niorlac) et se sent très attiré par la musique contemporaine. Il créera d'ailleurs une œuvre de J.-F. Zygel (sur le thème du Cantique des cantiques) dans la programmation du Musée d'art et d'histoire du Judaïsme.

Parmi ses projets citons encore l'Oratorio de Noël de Bach qu'il interprétera à Saint Louis des Invalides à Paris et à Versailles, direction J.-F. Frémont (avec les Petits Chanteurs de Versailles et le Concert Saint Julien), Le combat de Tancrède de Monteverdi dans lequel il sera Testo (direction P. Corboz, Carrouge, Suisse), il participera également à la nouvelle production de Don Giovanni à l'Opéra National de Paris sous la direction de S. Cambreling et mis en scène par M. Haneke. En juin, il chantera Das paradies und die peri de Schumann (rôle du récitant) avec l'orchestre Pasdeloup dirigé par C. Diederich.

Enfin, il enregistrera un disque consacré au compositeur romain P. Di La Valle en compagnie de J.-C. Frisch et de l'ensemble XVIII/21 avec lesquels il collabore depuis peu (ce programme fait aussi l'objet d'une tournée au Moyen-orient).

Biographie mise à jour le .