Un ensemble musical engagé et solidaire

En plus de sa vocation artistique, le COGE et les jeunes femmes et jeunes hommes qui le composent, expriment leur intérêt pour les causes de leur temps en donnant à leur engagement une implication et un écho qui résonnent au sein de notre communauté. Le COGE s'engage ainsi depuis sa création aux côtés d'associations caritatives pour soutenir leurs efforts et leur développement.

Association GENEPI

Image

En 2006, le Groupement Etudiant National d'Enseignement aux Personnes Incarcérées (Génépi) fête ses 30 ans. 30 ans d'activités culturelles et de cours "scolaires" pour aider les personnes détenues à se réinsérer à leur sortie. Pour fêter cet anniversaire, les 1000 étudiants du Génépi ont organisé dans toute la France pendant le mois de mars des évènements marquants. Le COGE a souhaité participer à ce mouvement en s'associant au Génépi pour donner un concert le 24 mars à la prison de Fresnes.

Le temps d'un après-midi, les musiciens, constitués en plusieurs petits groupes de musique de chambre, sont allés à la rencontre des détenus, en leur proposant de découvrir diverses périodes de la musique classique, du baroque au contemporain, des "tubes" les plus célèbres et aux oeuvres moins connues.

Tous, musiciens comme détenus, ont apprécié le contact qui a eu lieu cet après-midi là, sans la distance que l'on observe habituellement entre le public et les artistes. Ce concert se voulait un échange, le pari a été réussi, tant par la prise de conscience et les émotions suscitées, que par les nouveaux projets à destination des personnes incarcérées qui sont nés ce jour là.

Association l'Envol

Image

Le 9 mars 1999, un concert exceptionnel du COGE est donné en la cathédrale Notre-Dame de Paris au profit de l'Association caritative l'ENVOL. Ce concert, au cours duquel est interprété le Requiem du compositeur tchèque Anton Dvorak, est placé sous le haut-patronage de l'Ambassade de la République tchèque en France.

La première année de sa création, l'Ensemble vocal du COGE choisit également de soutenir la cause de l'Envol. C'est ainsi que les recettes du concert du 14 avril 2005 à l'église Saint Séverin (un parcours musical dans le temps et l'espace baptisé "Europa cantat") sont reversées à l'Envol.

L'ENVOL, association loi de 1901 créée en 1994, a pour objectif de réconcilier les enfants atteints de maladies graves avec l'espoir et la joie de vivre, et de leur donner, à leur retour au sein de leur famille ou de leur établissement hospitalier, le désir et la force de lutter.

Dans un environnement stimulant et sécurisant, l'enfant est mis en position d'acteur lors des multiples activités de loisirs qui lui sont proposées. Il y participe à son rythme et à son gré. Chaque activité, évaluée par le Conseil Médical, est discrètement mais rigoureusement encadrée par un personnel qualifié.

Grâce au caractère innovant de cette approche, l'enfant porte peu à peu un nouveau regard sur lui-même, sa maladie, et le monde extérieur. A travers une complicité avec les autres enfants et les adultes de L'ENVOL, il redécouvre la joie de vivre, reprend confiance en lui, et garde intactes après son séjour la volonté de lutter et l'envie de guérir.

Association pour l'Information et la Recherche sur les maladies Rénales Génétiques

AIRG

Le rendez-vous du COGE avec l'AIRG (Association pour l'Information et la Recherche sur les maladies Rénales Génétiques) est, depuis juin 2004, annuel. C'est ainsi que l'ensemble des recettes des concerts du Dimanche 20 juin 2004 et du Dimanche 12 juin 2005 à l'église de la Pitié-Salpêtrière a été reversé à l'AIRG.

L'AIRG est une association loi 1901, fondée en 1988, qui regroupe des patients atteints de différentes maladies rénales héréditaires. Son objectif est d'assurer une diffusion aussi large que possible de l'information médicale, de soutenir les patients dans leur épreuve et d'appuyer des travaux de recherche.

En ce sens, l'AIRG s'est dotée d'un site Internet (www.airg-france.org) et d'un journal interne qui donnent des informations sur les maladies rénales génétiques accessibles aux patients. Des livrets présentent également les informations actuelles sur chacune de ces maladies. Ils visent à permettre aux patients mais aussi à leur famille de mieux comprendre les conséquences de la maladie sur le fonctionnement des reins ainsi que sur les mécanismes génétiques.

De plus, l'AIRG met en contact les familles des patients, organise diverses rencontres, notamment un colloque annuel qui permet rassembler médecins et patients. Enfin, l'AIRG, par l'intermédiaire de la Société de Néphrologie, propose chaque année une Allocation de Recherches à un interne, étudiant, médecin ou chercheur de moins de 35 ans pour ses travaux sur les maladies rénales génétiques.

Le projet "Choeur à coeur" au profit de l'association "L'Arche des Enfants"

Image

Les bénéfices réalisés lors du concert du jeudi 24 juin 2004 à l'église Saint Pierre de Montrouge (dans le 14e arrondissement) ont été intégralement reversés à l'association Arche des Enfants. Ce projet, intitulé Choeur à Coeur, est né de la volonté d'un groupe d'étudiants du DESS de Marketing Opérationnel de l'université Paris X.

L'Arche des Enfants, association loi de 1901, a été créé en 1998 par une religieuse envoyée en mission au Vietnam. Elle vise à lutter contre la précarité de la vie des enfants dans ce pays. L'école y étant payante et facultative, les enfants ne la fréquentent que lorsque leur famille peut y subvenir. Les parents commençant souvent à travailler très tôt le matin, les enfants qui ne peuvent se rendre à l'école restent seuls dans la rue toute la journée.

Afin de lutter contre cette situation grave, l'Arche des Enfants accueille désormais 150 « enfants des rues », âgés de 16 mois à 6 ans, dans le centre qu'elle a créée à Hô-Chi-Minh. Pris en charge de 7 h à 19h, ils y sont nourris, lavés et découvrent les joies de la lecture. Les recettes du concert ont permis au centre de fonctionner pendant trois mois.

Dernière mise à jour le .