Réalisations & Temps forts de la 22e Saison (2004-05)

Les Choeurs et Orchestres des Grandes Écoles (COGE) offrent depuis vingt cinq ans à tous les étudiants des grandes écoles et universités de Paris et sa région, l'opportunité de découvrir ou poursuivre la pratique de la musicale classique au cours de leurs années d'études supérieures. À cet égard, la 22e saison (2004-05) n'aura pas fait défaut à cette tradition comme l'attestent les nombreuses réalisations de cette année :

Ode à la Joie dans le cadre des Rencontres pour l'Europe de la culture

Formation de Chambre du COGE interprétant l'Ode à la Joie de Beethoven, le lundi 2 mai 2005 au Palais Royal.

A l'invitation du Ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, le choeur et l'orchestre de la formation de chambre du COGE ont eu le privilège d'interpréter l'Ode à la Joie de Beethoven lors de la soirée du lundi 2 mai 2005 dans la cour d'honneur du Palais Royal en clôture des festivités organisées pour les Rencontres pour l'Europe de la culture, réunissant la plupart des ministres de la Culture des 25 pays de l'Union européenne, le président du Conseil européen, Jean-Claude Juncker, premier ministre et ministre des Finances du Luxembourg, José Manuel Barroso, président de la Commission européenne et plus de 500 personnalités de l'Europe culturelle (Barbara Hendricks, Teresa Berganza, Umberto Eco, Jeanne Moreau, Peter Sloterdijk, Marc Fumaroli, Jacqueline de Romilly, etc...).


“Ode à la Joie” de Ludwig van BEETHOVEN (1770-1827), interprétée par la Formation de Chambre du COGE le lundi 2 mai 2005 au Palais Royal.

L'interprétation de l'hymne européen a conclu un spectacle de sons et lumières ou se déployait une intervention sonore en vingt langues européennes accompagnée d'images projetées sur la façade du Conseil d'état assemblant personnages, drapeaux, oeuvres issues de la peinture européenne et citations choisies par des artistes et des créateurs des 25 pays de l'Union européenne.

Consulter le programme


Formation de Chambre du COGE interprétant l'Ode à la Joie de Beethoven, le lundi 2 mai 2005 au Palais Royal
Reportage du 13h de France2 du mardi 3 Mai 2005

Deux tournées en régions

En plus des concerts parisiens, les deux principales formations ont eu l'opportunité d'interpréter leur programmation respective aux cours de deux tournées à Belfort et à Lyon :

Belfort les 14, 15 et 16 mai 2005 dans le cadre du Festival International de Musique Universitaire de Belfort (FIMU). La Formation symphonique, réunissant plus de 200 exécutants, a eu le plaisir d'inaugurer un programme de grands airs d'opéras de deux grands maîtres du XIXème que sont Wagner et Verdi, à Belfort au cours d'une tournée universitaire, saluée par un reportage télévisé de l'édition du 19/20 France3 Franche-Comté, du dimanche 15 mai 2005 : "En 20 ans d'existence le COGE a largement dépassé le stade de la musique loisir. [...] Il est devenu l'un des meilleurs orchestres amateurs de la région parisienne."

Lyon les 25 et 26 juin 2005 à l'Eglise Saint Bonaventure (Lyon 2ème), où la Formation de chambre, réunissant plus de 100 exécutants, donnera la Création de Haydn.

Quatre concerts au sein d'établissements d'enseignements supérieurs prestigieux

Image

Cette année encore aura été l'occasion de consolider l'ancrage de l'association parmi le monde étudiant. Au cours de quatre concerts donnés au sein même de Grandes Ecoles ou universités, le COGE a réaffirmé sa vocation première : "propager la musique classique au coeur du monde étudiant et accorder parcours académique et artistique" :

Deux concerts caritatifs

En plus de sa vocation artistique, le COGE et les jeunes femmes et jeunes hommes qui le composent, expriment leur intérêt pour les causes de leur temps en donnant à leur engagement une implication et un écho qui résonnent au sein de leur communauté. Le COGE s'engage ainsi depuis sa création aux côtés d'associations caritatives pour soutenir leurs efforts et leur développement.

Image

L'ENVOL, association loi de 1901 créée en 1994, a pour objectif de réconcilier les enfants atteints de maladies graves avec l'espoir et la joie de vivre, et de leur donner, à leur retour au sein de leur famille ou de leur établissement hospitalier, le désir et la force de lutter. Pour sa première année d'existence, l'Ensemble vocal du COGE a choisi de soutenir la cause de l'Envol en lui reversant l'intégralité des recettes du concert du 14 avril 2005 à l'église Saint Séverin (un parcours musical dans le temps et l'espace baptisé "Europa cantat").

Le rendez-vous du COGE avec l'AIRG (Association pour l'Information et la Recherche sur les maladies Rénales Génétiques) est depuis juin 2004, annuel. C'est ainsi que l'ensemble des recettes des concerts du Dimanche 20 juin 2004 et du Dimanche 12 juin 2005 à l'église de la Pitié-Salpêtrière a été reversé à l'AIRG. L'AIRG est une association loi 1901, fondée en 1988, qui regroupe des patients atteints de différentes maladies rénales héréditaires. Son objectif est d'assurer une diffusion aussi large que possible de l'information médicale, de soutenir les patients dans leur épreuve et d'appuyer des travaux de recherche.

Atout choeur

La 22e saison inaugure la naissance d'une nouvelle formation entièrement dédiée à la musique acapella : l'Ensemble vocal formé de 16 chanteurs de niveaux confirmés. Le programme baptisé « Europa Cantat », épouse parfaitement la tonalité européenne de cette saison, en abordant aussi bien des pièces incontournables (les célèbres motets Jesu, meine Freude de Johann Sebastian Bach et Hear My prayer de Henry Purcell), que des oeuvres méconnues et rarement données en concert (la Missa quatuor vocum de Domenico Scarlatti, le Crux fidelis de Joao IV du Portugal...). « Europa Cantat » se veut être un parcours cohérent à la fois dans le temps (thèmes communs à plusieurs compositeurs) et dans l'espace (pérégrinations à travers l'Europe « renaissante » et baroque, de la musique française à la musique allemande, en passant par la musique franco-flamande, anglaise ou italienne...).


“Hör mein Bitten” de Félix MENDELSSOHN-BARTHOLDY (1809-1847), par le Choeur de Chambre du COGE

Les deux autres choeurs (symphonique et de chambre) ne sont pas en reste et l'attachement à la spécificité de l'association qui associe harmonieusement vie des choeurs et des orchestres, a été tout particulièrement soigné cette année. L'accent mis sur le travail des choeurs a été encore renforcé cette année grâce à un partenariat avec la mission voix de l'ARIAM Ile de France qui a permis de bénéficier de cours de techniques vocales, en plus des répétitions programmées des choeurs. Cette mise en relation avec un réseau de professeurs et de professionnels du chant a permis aux choristes d'approfondir leur perfectionnement vocal et de s'investir d'avantage dans le travail de leur voix.

Consulter le programme

Soutien à la création d'oeuvres contemporaines

En plus de l'interprétation des grandes oeuvres du répertoire classique, le COGE apporte son soutien à la création d'oeuvres contemporaines comme ce fut le cas pour la Création mondiale du Miserere Nobis, pièce sacrée pour choeurs et dispositif électroacoustique, composée par Jean-Philippe CALVIN, interprétée une première fois à la Cité de la Musique (19ème) et une seconde fois à l'Eglise St Etienne du Mont (Paris 5), au cours du premier semestre 2005. Ce projet a pu voir le jour grâce aux efforts concertés du CDMC (Centre de Documentations de la Musique Contemporaine), et du CCMIX (Center for the Composition of Music Iannis Xenakis), carrefour de rencontres au service de la musique instrumentale et électroacoustique.Affiche

Participation à des projets atypiques

BBC

Fin juillet 2005, le COGE a prêté son concours à la BBC pour la réalisation et le tournage d'un documentaire historique retraçant les circonstances de la création de l'hymne national, "La Marseillaise". Ce projet se déclinait en deux volets : la création et l'interprétation d'un arrangement symphonique original de "La Marseillaise" arrangé par le directeur musical Vsevolod POLONSKY et interprété par les choeurs et orchestres du COGE. Dans un deuxième temps, l'équipe de tournage de la BBC réalisa au cours de deux journées de tournages à Paris et dans un château des Yvelines des séquences de reconstitutions historiques et des scènes en habits d'époques. Ce documentaire sera diffusé dans le courant de l'automne 2006 au Royaume-Uni sur la chaîne BBC 2 et aux Etats-Unis sur la chaîne publique culturelle PBS (Public Broadcasting System) dans le cadre de la série d'émissions "The Power of Art".

Affiche

Le COGE par le biais de son tout jeune Ensemble Vocal a apporté son concours à la production lyrique et symphonique de Starmania, qui s'est joué sur la scène du Palais des Congrès de Paris du 22 janvier au 4 février 2005.

Dernière mise à jour le .